Bongo Wattu

Interview avec Bongo Wattu

Nyahbinghi jette une pierre, la grosse pierre sur Babylone.... C'est l'idée cruciale du terme Nyahbinghi qui signifie « mort aux oppresseurs noirs et blancs ». Le terme eu une publicité mondiale en 1935 lorsque des journaux dans le monde entier ont dit que Haile Selassie est la tête du puissant culte des guerriers de Nyahbinghi en Afrique. En fait, c'était cinq ans après que cette nouvelle se répande par les papiers que SMI fut couronné Roi de Nyahbinghi lors de la rencontre secrète de 82 délégués Africains à Moscou.

Le mouvement Nyahbinghi Africain était le mouvement qui a combattu contre les occupations coloniales du 19ème siècle, la dernière décennie du 19ème siècle jusqu'aux années 50. Il n'y a pas d'accord quand à l'endroit où le mouvement commença, mais il semble qu'il soit originaire d'Afrique de l'Est dans la région actuellement couverte par le sud de l'Ouganda et le nord du Rwanda, qui est l'endroit où régna un jour une Reine qui avait un nom très similaire avec un culte ; elle était appelée Reine Nyavinghi. Il fut raconté qu'elle lutait contre, et fut éventuellement tuée par les colonialistes.

En plus de cette substance anticolonialiste du terme Nyahbinghi, le mot est aussi le titre de la Prêtrise Théocratique et de l'Ordre de Livity du saint dreadlocks. Les racines de cet Ordre sont plus profondes dans le temps que dans les âges de la guerre anticolonialiste en Afrique, car Iyahcongo « est le plus ancien ordre de Rastafari, comme depuis les premiers temps, lorsque Chérubins et Séraphins chantaient des chants de louange autour du Trône Arc-en-ciel du Tout-Puissant Omnipotent Majesté Empereur Haile Selassie I » (Le Conseils des Anciens). Originellement la tradition Nyahbinghi commença avec Melchisedek qui est le Haut Prêtre dans l'Ordre de Nyahbinghi, le Maître Tambourinaire & le Mystique Danseur de Jah « sans père, sans mère, sans descendance, ayant ni commencement des jours, ni fin de vie, mais fait à la ressemblance du Fils de Dieu, il demeure prêtre continuellement » (Hébreux 7:3).

Par le prophète Moise, la Science, les Lois et l'Ordre de Prêtrise du Nyahbinghi ont éclot dans la congrégation d’Israël-Éthiopie. Bongo I-MOISE effectua les plus hauts ordres de la science naturelle de la création dans la plénitude visible du jour, tel que tous ceux qui ont vu et portait le témoignage savaient qu'il était un Homme de Science du Très Haut I , RASTAFARI.... Bongo I-MOISE commença et lui-même devait servir d’exemple, afin que le peuple puisse voir et suivre ses mouvements, qui étaient de l'élever jusqu'à certaines des plus hautes hauteurs jamais atteintes par un homme sur terre » (Ras Mweya F. Masimba dans I forward The Sword).

Durant les années 40 la tradition Nyahbinghi de Melchisedek et de Moise expérimenta une nouvelle naissance en Jamaïque par le mouvement Rastafari et particulièrement à travers la congrégation dread lock de la Youth Blak Faith (YBF), qui est le camp de naissance de la maison théocratique de l'Ordre Nyahbinghy aujourd’hui. Le prophète et voyant nommé Ras Boanerges (aussi connu comme Bongo Wattu), avec des frères comme Phillip Panhandle et Bredda Arthur, prirent dans leurs mains la barre des Anges Nyahbinghi que Moïse avait mis en place, et commencèrent à établir l'administration de prêtrise de la tradition Rastafari, basée sur la fraternité collective, pas sur le leadership indivisé d'un seul prophète. Physiquement le centre de travail Nyahbinghy durant les premiers temps était principalement au 9 Rue Trench Town à Kingston, où - comme Jah Bones l'a dit – il (Bongo Wattu) avait un grand terrain avec quatre maisons et un tabernacle au milieu du terrain avec les tambours accrochés au milieu du plafond. . La discipline et l'ordre avec le mode de vie Rasta sont strictement observés et adhérés, Homme, femme et enfants vivaient dans le terrain et naturellement, le mode de vie Ital donne la cadence. »

Ras Boanerges lui-même avait dit à Eleanor Wint que, « lorsque Sylvia Pankhurst est venue en Jamaïque avec ses pamphlets et ses papiers sur la force secrète de l'Empereur, Black International, cela m'a donné une grande élévation pour savoir que j'avais l'inspiration d'établir la Maison de Youth Black Faith. Nous devons adorer le I sous la forme et la ressemblance du Roi. Quand le I appel Moïse, il a dit : »Dis au peuple que Je suis le Je suis. » Le I est le témoignage de l'individu. Et en ces temps il nous dit qu'il s’élèvera en son nom et nous subirons la persécution à cause de son nom. Nous ne pouvons pas nous retirer de ce qui est droit... Sa Majesté Haile Selassie I, qui est la Divinité, le monarque couronné..., » et « bien que nous prêchions la vérité, beaucoup viendrons et nous dirons que nous sommes stupides. Nous nous y attendons (Luc 6:22, Matthieu 5:11)... Quand nous avons commencer premièrement dans les années trentes les gens nous appelaient Blackheart Man (Home au Cœur Noir), en disant que nous tuons des gens et que nous les mangeons. Aujourd’hui ils nous appellent malfaiteurs qui disons des mensonges à nos enfants... La même chose qu'ils ont déjà faite, ils la referont encore et encore. »

« Donc ce que nous cherchons maintenant, nous cherchons la force et l’honneur et la capacité parmi l'un et l'autre pour ce pour quoi nous luttons à accomplir. Car la plénitude de la Suprématie Noire, le Trône Salomonique de Haile Jesse, le prêtrise de Lévi & Juda, l'homme doit rester, pour aider une telle fondation. Car si la fondation est détruite alors que peut faire le juste ?... Les frères venant de loin qui n'ont jamais vu les œuvres de l'Ordre Nyahbinghi, observez vivement cela et mettons nos espoirs dans une seule direction. » (Ras Boanerges aux Frères lors de l’Assemblée de Théocratie International au début des années quatre-vingt)

En 1983 Ras Boanerges et quelques autres Elders Rastafari de la Maison Nyahbinghi de Jamaïque voyagèrent à la Barbade et a Grenade où les frères expliquèrent le mode de vie de Rastafari Nyahbinghi dans beaucoup de raisonnements Rasta et dans des interviews publiques. Les déclarations de cette page sont des citations de l'interview de radio que les Elders ont fait à la Barbade avec un journaliste de radio non identifié.)

 

 



"... Nous parlons maintenant avec le frère elder de la Maison de Nyahbinghi, et en premier j'aimerai parler avec Ras Boanerges. Vous avez fait parti du mouvement Rastafari, particulièrement de l'Ordre Nyahbinghi, depuis le début des années trente qui est le moment où le mouvement commença. Peut -être que vous pouvez nous renseigner sur ce qu'est exactement Rastafari, quand cela a commencé et pourquoi, 


"Rastafari est sans commencement ni fin. La fondation de Rastafari est établie avant que le monde ne fut, avant toute génération. Avant qu'Adam et Eve ne soit sur la face de la création, il y a des milliers, des millions d'années. Donc, cela continu à s’étendre et à grandir, génération après génération et enfant après enfant jusqu'à ce que nous atteignions ce temps de Sa Majesté Empereur Haile I Selassie qui est le Messie revenu, Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs. Le Rédempteur du monde." 

"Le mouvement a débuté en Jamaïque.... fut établi en Jamaïque dans les années trente, dit en plus à ce propos." 

"Pour enseigner à propos du thème de l' établissement il y avait un de nos frère elder à cette époque, frère Howell, qui est le messager, le premier messager pour la Jamaïque. Voyageant depuis cette époque, nous débarquerons; et pas à pas, pas à pas, pas à pas, jusqu'à ce que nous établissions la droiture dans la monde entier depuis la Jamaïque." 

Comment est le mouvement Rastafari, nous parlons de l’Ordre de Nyahbinghi, comment est-il administré ? 

« Des objectifs divins tout le temps. Une administration divine, une administration droite. 

Vous êtes l’elder de Nyahbinghi. Qu’est-ce que cela signifie ? Êtes vous des enseignants ? 

“Le système complet de l’Ordre Nyahbinghi est mort à l’oppresseur noir ou blanc, c’est le dévoilement complet de ce-dernier. Les principes et mode de vie qui doivent êtres dans l’ordre de l’Ordre Nyahbinghi est la sainte sainteté, la procédure divine. Aucun ne doit être dans l’ordre de Nyahbinghi et administrer le mauvais chemin ou les mauvais actes… Son temple doit être de livity Ital, sont temple doit être propre et saint pour administrer l’ordre du Tout Puissant et tous ceux qui marche dans l’Ordre Nyahbinghi doivent être propre, parfait et entier. Ce n’est pas une administration mondaine, c’est une administration divine qui est séparée de l’administration du monde complètement… cela entraine un type de vie d'hermit. » 

Y a-t-il une église ? Avez-vous une église ? 

« Nous disons, l’église de Nyahbinghi est la personne. La personne est l’église. I and I servons dans la congrégation sous le Tabernacle qui est construit par la main, mais l’église du Tout-Puissant n’est pas construite par la main. Donc, I and I, les gens sont l’église, l’église vivante du Tout-Puissant. » 

Quels sont les principes de Nyahbinghi ? 

« Le principe basique de Nyahbinghi est, nous sommes végétariens. Numéro un. Nous ne mangeons pas de sel ou de chair. Nous vivons de légumes et de verdures nous essayons de réserver notre être en tant que peuple sain… une responsabilité de soi.. Et au lieu d’utiliser le vin et le pain en tant que notre rituel divin I and I utilisons les herbes naturelles, appelée Cannabis Sativa ou autrement appelée criminellement ganja ou marijuana. Bien, I and I l’utilisons comme notre rituel divin dans l’Ordre de Nyahbinghi. Donc, I and I ne le distribuons pas en Jamaïque dans notre administration divine, refus de l’Ordre de Nyahbinghi, où que ce soit et partout. 

Vous devez vivre dans cette société. Ras Ibo, comment avez-vous affaire avec ça, comment avez-vous affaire avec toute cette image public de Rastafari liée à la ganja et aux dreadlocks ? 

« Je sais que ce monde n’est pas pour I and I, seen, et I and I ne sommes pas de ce monde. La loi des hommes est maintenant une transgression dans la livity divine d’I and I. I nI savons que la marque de la bête est lorsqu’ils marquent le coin de leur tête et rasent le coin de leur barbe et font des coupures dans leur chair, que celles-ci sont les marques de la bête. I and I savons cela et I and I n’acceptons pas ce genre de lois ou de phylosophie, car I and I savons que les knottys et la barbe d’I and I viennent de cette ancienne tradition, ce que I and I portons est naturel. 

Comment gérez-vous des choses comme l’éducation de vos enfants par exemple ? 

« Le Tout Puissant a dit, Je vous envoie à Babylone pour apprendre les voies de Babylone afin que lorsque vous en sortirez vous n’y prendrez plus part. Donc, lorsque tu, si tu as un enfant et que tu l’envois à l’école de Babylone, tu doit l’envoyer là-bas pour apprendre l’administration de Babylone, mais la culture divine est ce qui ne peut se briser si elle fait face quotidiennement à la doctrine de Babylone. Tu vois ? Car, il est dit, I and I sommes allé à l’école et avons appris les voies de Babylone et lorsque I and I avons commencé à réaliser toute l’administration et les principes qu’ils nt, ils ne pouvaient plus nous stopper. Aucune éducation ne peut nous stopper. Donc, si tu veux apprendre tu envoie ton enfant à l’école de Babylone et il aura un peu de quoi s’éduquer lui-même, cela ne peut cependant pas le blesser, car ce qui est à l’intérieur ne peut sortir de lui. 

Si I and I envoyons nos enfants à l’école ils devront cependant être éduqués à la maison avant d’aller dans l’institution, afin qu’ils soient consciente de l’institution et de ce qui se passera – conscient de leur culture, car ils vont essayer leur doctrine et leur type de philosophie là-bas, tout leur « godisme » et leur « anti-christisme », lorsqu’ils prétendent louer Yesos maintenant qui ont affaire avec le passé dans cette dispensation. Mais ce monde présent à affaire avec cette dispensation, il rejettera et disputera leur réalité, une tradition charnelle. Donc c’est le temps maintenant, le même qui faisait des malédictions, vient à Le louer maintenant quand et où il est manifesté Lui-même en Sa Majesté Impériale en ces jours, mais ils (babylone) n’acceptent pas la réalité de Christ dans la chair vivante parmi I and I. Dans cette réalité ils sont encore dans un monde fanatique, un monde d’illusions. Donc, quiconque confesse que christ n’est pas dans la chair, n’est pas de Dieu, il est pour l’anté-christ. 

Il y a la loi des hommes maintenant qui attache l’esprit des gens et empêche de vivre en ce moment cette livity, ils stoppent un jeune qui à affaire avec ça et qui essaie réellement d’embrasser le but ou la destinée de Rastafari et commence même à vivre d’une certaine façon qui n’est pas commune ici, il arrête de manger de la chair ce que I and I considérons comme un caractère cannibale et une type de vie barbare. A un moment tu commence à vivre comme ça à la maison ou dans un groupe, les gens se battent contre toi, tu sais. Comme si c’est une honte que tu apporte sur la famille, comme…. tu as une apparence terrifiante et tu es devenu fou, ils manigancent de la folie pour toi, alors que c’est une vie droite » 

Ras Boanerges, où va le movement? Que voyez-vous pour le futur ? 

« Je vois pour le futur – la prospérité. »

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×