Bongo Shepan & Bongo Irie Irons

Bongo Irie Ion

Raisonnent sur l’abus du Saint Sacrement

Ras Berhane : Une autre question importante est l’abus de Marijuana, j’ai entendu un Ras mentionner que certains des Elders ont l’impression que certains abusent de la marijuana et qu’ils n’en comprennent pas la sacralité.

 

Incient Bongo Irie : Yeah, c’est vrai, c’est vrai. La marijuana est la guérison des nations et elle est bonne pour la conception humaine, nous devons devenir prophétiques avec les commandements et avec le sacrement de remerciement, tu vois ce que je veux dire ?

Certains la brûle seulement pour être high,. Il n’y a rien de signifiant dans le fait qu’il la brûle, donc c’est vrai. Je brûle l’herbe depuis longtemps tu sais, mais je ne brûle pas l’herbe comme eux et ce genre de choses. Cela rend un homme plus méditatif, cela le rend plus collectif, plus relax, yea, tu vois, et cela le rend plus calculatoire.

Car l’herbe est la sœur jumelle du Rastaman, donc tu ne peux pas avoir un rastaman sans l’herbe ou l’herbe sans le rastaman. Tu en as certains, ils préfèrent boire le thé, tu en as certains qui préfèrent faire un petit spliff et certains la préfèrent à la vapeur, d’autres préfèrent l’utiliser de façon différente.

Car tu as sept façons différentes d’utiliser l’herbe tu sais. Car lorsque nous utilisons l’herbe nous disons (1) c’est du pouvoir, (2) car tu as l’herbe que tu consumes dans un but médical, (3) tu as l’herbe que tu utilises pour le sacrement, (4) tu as l’herbe que nous utilisons pour le bain, (5) tu as l’herbe que nous utilisons, (6) chaque fois que quelqu’un vient chez toi tu dois infuser de l’herbe, tu vois ce que je veux dire, tout ce genre de choses, (7) tu as l’herbe que nous utilisons en l’utilisant pour un but. Donc tu dois connaître l’herbe et les même dons de l’herbe par amour, plus le fait que cela puisse mener à la confusions.

 

Ras Berhane :

Quand est-ce qu’on réalise que l’on abuse de l’herbe, comment un rastaman comprend qu’il n’utilise pas l’herbe de la bonne façon mais d'une mauvaise façon, quel conseil pourrais tu lui donner ?

 

Elder Bongo Irie :

Yea, parce que c’est lui qui SAIT qu’il en abuse, il le sait! Il l’utilise pour s’exciter et ce genre de choses, cela lui donne l’impulsion pour faire quelques chose, ou quoique ce soit et tout ce genre de choses. Tu vois ? Un homme ne peut se sentir lui-même, ils ne peuvent pas aller faire quelque chose sans avoir fumé l’herbe.

 

Incient Bongo Shephan : Iman voudrait rebondir la dessus… Maintenant l’herbe est notre sacrement sacré dans la congrégation de droiture. Les Catholiques Romains et les Presbytériens et l’Église de Dieu et le pape et le monde, ils utilisent le pain et le vain pour leur communion, nous les Rastaman nous utilisons l’herbe comme notre repas communal, avec le calice. Maintenant si cette herbe est si sacrée, comme une communion pour la congrégation de droiture, alors je ne pense pas que l’homme doit marcher et sortir dans la rue avec ce gros spliff dans la bouche, ou avec la pipe à ganja dans la bouche et toutes ces différentes choses car c’est tellement sacré que je pense que cela devrait être utilisé seulement dans l’église.

Donc la partie de l’herbe capable d’abus ce sont les gens qui utilisent l’herbe sans discrétions, tu comprends ? Sans la connaissance de la sacralité de cette herbe car si tu utilises l’herbe selon l’ordre ecclésiastique, peut-être que c’est une fois par semaine que tu l’utilises, lorsque l’église appelle. Et tu vas au service de l’église, tu as une entrée commune ou une pièce commune, où chacun va et prend sa communion et revient au tabernacle, vient et loue le Très Haut, car en fait, même dans la pièce du tabernacle, l’autel, l’herbe ne devrait pas être quoi ? Utilisée !

Car c’est un sacrement de communion. Et c'est ta contribution avec ça ! Tu en a un autre qui me dira, non, il n'est pas d'accord avec moi, parce qu'il veut faire un spliff et marcher avec et aller dans la rue, tu comprends, lorsqu'il va dans la rue la police vient et lui pose des questions sur ça, car il en abuse, et elle le condamne pour « abus de substance. » Tu vois ce que je veux dire ? Donc c'est la collectivité que l'on a avec l'herbe qui fait que l'herbe est utilisée de façon collective, la collectivité que l'on a, encore une fois, fait que l'herbe est utilisée d cette façon collective. Tu dois insister sur ça car je sais clairement selon les écritures. Tu comprend ? Ce n'est pas une substance abusive. Si c'est tant sacré, la sainte herbe, alors cela doit être utilisé de façon sainte. Je rend grâce.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.